Elicit 2006-2007


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Presse] «Jean Eustache aimait le rien»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
François
Admin
avatar

Nombre de messages : 160
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: [Presse] «Jean Eustache aimait le rien»   Lun 8 Jan - 19:29

http://www.liberation.fr/culture/cinema/222932.FR.php

«Jean Eustache aimait le rien»
A l'occasion d'une rétrospective à Beaubourg, l'écrivain dandy raconte l'auteur de «la Maman et la Putain». Et convie pour son hommage Jim Jarmusch et Philippe Katerine.
Par Jean-Jacques SCHUHL
QUOTIDIEN : mercredi 13 décembre 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/portnawak
Matthieu

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: [Presse] «Jean Eustache aimait le rien»   Lun 8 Jan - 20:06

'tain va encore falloir se taper Paris pour voir les bonnes expo/retrospective... Mumu devrait nous organiser ça moi je dis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/matthieureynaert
François
Admin
avatar

Nombre de messages : 160
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: [Presse] «Jean Eustache aimait le rien»   Lun 8 Jan - 20:16

Mais l'article vaut déjà la peine.

Sinon la retrospective se finit le 15 janvier déjà.

le 13 janvier il y a une conférence diffusée en direct sur internet.

En 1979, Jean Eustache, alors qu'il a filmé pour la deuxième fois la Fête de la Rosière de Pessac (la première fut réalisée en 1968) confie dans un entretien avec Michel Contat :« En refaisant La Rosière, j'ai fait confiance au cinéma seul ». Et il dit aussi « avoir rêvé ce qu'auraient pu faire les frères Lumière en 1905, en muet sur cet évènement. »

Par la mise en oeuvre du diptyque, apparait l'idée de la répétition, et une forme d'hommage rendu à la réalité dont le cinéma aurait l'exclusive charge, l'enregistrement. Cette proposition qui postule une souveraineté du réel, une non-intervention du cinéaste est , à ce moment de l'histoire ; de l'histoire du cinéma, singulièrement à contre courant. Or Jean Eustache vient après la Nouvelle Vague ; les conditions de production ont changé, l'esprit également. Même si une culture cinéphilique partagée ( Renoir, Dreyer, Mizoguchi, par exemple) peut tenir lieu de filiation. Et de ce décalage nait la difficulté, la solitude aussi.

Pourtant on doit entendre que tout se fait sous le signe impérieux de la nécessité. Car à voir et revoir les films de Jean Eustache, rien n'est séparé, hasardeux ou disjoint ; le documentaire n'est pas moins nécessaire que la fiction et les catégorisations sont forcément ambivalentes. « On a toujours dit que les documentaires que j'ai faits ressemblent à des films de fiction comme les films de fiction ressemblent à des documents ». Avec pour corrélatif dans La Maman et la putai, cette phrase : « il faut que tout se sache ». Film, par ailleurs, qui a pu en un sens occulter une oeuvre qu'on doit comprendre d'un seul tenant. Il dit encore : « J'essaie, d'une réalité qui existe, et qui existe indépendamment de moi, de faire non pas une fiction mais un film ».

Tout cela conduit à interroger l'exigence de Jean Eustache qui s'exprime en dépit même de ses propres dénégations : « depuis toujours je refuse le titre d'artiste. J'ai longtemps refusé pourtant de considérer le cinéma comme un métier ». Peut-on percevoir ici une proximité avec des démarches qu'on a pu reconnaître jusque dans l'art contemporain ?

Avec notamment Françoise Lebrun, Luc Béraud, Jean Douchet, Bernard Eisenschitz, André S. Labarthe, Luc Moullet, Jean-Noël Picq, Jérôme Prieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/portnawak
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Presse] «Jean Eustache aimait le rien»   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Presse] «Jean Eustache aimait le rien»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [collection] Série Bijou (Bonne Presse)
» Jean-Pierre Ohl
» [Collection] Espionnage / Jean Bruce (Presses de la Cité)
» [Auel, Jean M.] Les Enfants de la Terre - Série (5 Tomes)
» (Collection) Arc en ciel Bonne Presse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elicit 2006-2007 :: Open Forum-
Sauter vers: