Elicit 2006-2007


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand le chou-fleur se la joue sur des chaines billingues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yann

avatar

Nombre de messages : 152
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Quand le chou-fleur se la joue sur des chaines billingues.   Sam 6 Sep - 1:37

Pour tou(te)s celles et ceux qui ont loupé la première diffusion le 4 Septembre, (dont un extrait a été montré au zapping de Canal, heum) ...

Sachez qu'est rediffusé plusieurs fois dans le mois le dernier Docu en date de Dame Anne Lévy-Morelle. Vous l'avez loupé à l'Arenberg ? Qu'importe, le voilà sur Arté !

Citation :
Lundi, 8 septembre 2008 à 03:00
Rediffusions :
16.09.2008 à 03:00
19.09.2008 à 01:05
Manneken Pis, l'enfant qui pleut
(Belgique, France, 2008, 90mn)
ARTE / RTBF
Réalisateur: Anne Lévy-Morelle
Production: 7ia Production, Vivi Film, Audiovisioconcept, Crossroads


Pourquoi la capitale belge est-elle représentée par un petit garçon pisseur ? Hommage historique et subjectif d'une Bruxelloise à ce fragile symbole d'unité.

Bruxelles, où la réalisatrice est née et a toujours vécu, reste envers et contre tout une ville unitaire qui n'appartient ni aux Wallons ni aux Flamands, mais aux Belges tous ensemble. Dans ce film, à mi-chemin entre l'enquête historique et la balade buissonnière, Anne Lévy-Morelle entreprend de comprendre pourquoi sa ville a choisi pour dérisoire emblème l'effigie d'un petit garçon en train d'uriner, ce Manneken Pis - c'est-à-dire "le môme qui pisse" - dont la célébrité est inversement proportionnelle à la taille. Cherchant à démêler le vrai des innombrables rumeurs attachées à cette petite statue, qui date, croit-on, du début du XVIIe siècle, la réalisatrice nous entraîne à la découverte des paradoxes zinneke, comme se désignent eux-mêmes les enfants de la ville, en référence au multiculturalisme local. De l'enfant pisseur à la pluie familière, en arpentant les pavés disjoints de sa ville natale, elle dévoile un Bruxelles chaleureux mais marqué par la tragédie, préférant cacher ses richesses et sa fierté pour mieux se vanter de sa modestie, secrètement embelli par les forfaits architecturaux perpétrés en grand nombre contre son patrimoine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand le chou-fleur se la joue sur des chaines billingues.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elicit 2006-2007 :: Open Forum-
Sauter vers: