Elicit 2006-2007


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 In Memoriam: Stan Winston, the maestro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthieu

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: In Memoriam: Stan Winston, the maestro   Mar 17 Juin - 12:43

Maître des effets spéciaux "à l'ancienne", des animatronics et autres maquettes et marionettes, véritable génie dans son genre ayant changé la face du cinéma en toute discrétion, Stan Winston s'en est allé. Salle période pour le cinoche...



Le Point.fr a écrit:
Stan Winston, spécialiste des effets spéciaux et du maquillage au cinéma, est mort à l'âge de 62 ans, a annoncé lundi le studio qu'il dirigeait à Los Angeles.

Winston avait participé à la naissance de certaines des créatures cinématographiques les plus spectaculaires sorties de l'imaginaire hollywoodien.

Il avait notamment collaboré avec le réalisateur James Cameron sur le deuxième épisode de la série Alien et sur les deux premiers opus de la trilogie Terminator. Steven Spielberg avait également fait appel à ses talents pour les dinosaures de Jurassic Park.

C'est lui qui avait aidé Tim Burton à définir le maquillage de Johnny Depp dans Edward aux mains d'argent et à transformer Danny DeVito en pingouin pour la franchise Batman.

Atteint depuis plusieurs années d'un cancer, Stan Winston, dont le travail avait été récompensé de quatre Oscars, est mort dimanche entouré de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/matthieureynaert
Donatien



Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: In Memoriam: Stan Winston, the maestro   Mar 17 Juin - 19:28

Et Youssef Chahine est dans le coma.

Mais non, tout va bien pour le cinéma. Il faut bien que les gens meurent, c'est comme ça. Si parce qu'ils avaient fait du cinéma, Griffith, Chaplin et Keaton vivaient toujours, ça me foutrait un peu les boules. Je ne suis pas très inquiet pour le cinéma, il y a des jeunes qui arrivent et qui font des trucs pas mal... Disons que c'est plutôt la surproduction qui menace.

C'est plus inquiétant de constater que c'est une fois de plus cette saloperie de cancer qui a frappé. Et ça c'est vraiment une crasse pour toute l'Humanité. Pourquoi une telle multiplication des cancers ? Est-ce lié à notre mode de vie occidental ? Est-ce une dégénérescence inévitable des cellules qu'on appelait pas comme ça avant ? Est-ce lié à l'allongement de la durée de vie ?

Enfin bon... on va pas plomber l'ambiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
In Memoriam: Stan Winston, the maestro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elicit 2006-2007 :: Open Forum-
Sauter vers: