Elicit 2006-2007


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L’art cinématographique, son histoire et ses moyens ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
François
Admin
avatar

Nombre de messages : 160
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: L’art cinématographique, son histoire et ses moyens ...   Ven 8 Fév - 23:39

La liste des films à voir pour le cours L’art cinématographique, son histoire et ses moyens d’expression II (approche spécifique) de Mme Nasta :

The Jazz Singer (Alan Crosland)
Gold Diggers of 1933 (Mervyn LeRoy)
Footlight Parade (Lloyd Bacon)

The Public Enemy (William A. Wellman)
Angels with Dirty Faces (Michael Curtiz)

Jezebel (William Wyler)
Mildred Pierce (Michael Curtiz)

Casablanca (Michael Curtiz)
The Maltese Falcon (John Huston)

To Have and Have Not (Howard Hawks)
Rebel Without a Cause (Nicholas Ray)

A Streetcar Named Desire (Elia Kazan)
Baby Doll (Elia Kazan)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/portnawak
Matthieu

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: L’art cinématographique, son histoire et ses moyens ...   Sam 9 Fév - 0:53

Quel camarade de classe exemplaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/matthieureynaert
Yann

avatar

Nombre de messages : 152
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: L’art cinématographique, son histoire et ses moyens ...   Sam 9 Fév - 1:17

En tout cas c'est du très bon, une liste qu'elle fait plaisir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: L’art cinématographique, son histoire et ses moyens ...   Sam 9 Fév - 11:16

Dommage quand même qu'il n'y ait pas "Octet ou la mort du forgeron" de Melaspé Kraspeck, un chef-d'oeuvre d'hypothèse lenifiante introuvable en dehors de la salle de vision. Mais bon, on se contentera de ces "classiques" un peu faciles... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/matthieureynaert
Donatien



Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: L’art cinématographique, son histoire et ses moyens ...   Mar 12 Fév - 20:10

-The Jazz Singer (Alan Crosland) (86’) EL353 cop.1 EL361 cop.2

-Gold Diggers of 1933 (Mervyn LeRoy) (82’) EL123 cop.1 EL814 cop.2

-Footlight Parade (Lloyd Bacon) (101’) EL124 cop.1 EL126 cop.2



-The Public Enemy (W. A. Wellman) (79’) DVD0507 EL1389 cop.1 EL1390 cop.2

-Angels with Dirty Faces (Michael Curtiz) (94’) DVD0506 DB1984 EL369 cop.1 EL370 cop.2



-Jezebel (William Wyler) (101’) DVD1611 DVD0007 EL1430 cop.1 EL1431 cop.2

-Mildred Pierce (Michael Curtiz) (108’) DVD0463 EL367 cop.1 EL368 cop.2



-Casablanca (Michael Curtiz) (99’) DVD0001 EN219 EL362 cop.1 EL363 cop.2

-The Maltese Falcon (John Huston) (97’) DVD0005 DB174 cop.1 EL655 cop.2 EL656 cop.3 EN1039 cop.1



-To Have and Have Not (Howard Hawks) (99’) DVD0390 DB935 cop.5 EL607 cop.1 EL608 cop.2 EL609 cop.3 EL610 cop.4

-Rebel Without a Cause (Nicholas Ray) (106’) EN2255 DVD0017 EN1038 cop.1 BC365 cop.2 EL1053 cop.3 EL1054 cop.4 EN244 cop.1



-A Streetcar Named Desire (Elia Kazan) (120’) DVD0879 DVD0022 EL698 cop.1 EN1008 cop.2 EL697 cop.2 EN305 cop.1

-Baby Doll (Elia Kazan) (115’) DVD0476 EL699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann

avatar

Nombre de messages : 152
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: L’art cinématographique, son histoire et ses moyens ...   Mar 12 Fév - 20:30

Matthieu a écrit:
Dommage quand même qu'il n'y ait pas "Octet ou la mort du forgeron" de Melaspé Kraspeck, un chef-d'oeuvre d'hypothèse lenifiante introuvable en dehors de la salle de vision. Mais bon, on se contentera de ces "classiques" un peu faciles... Wink

Tu vas pas me dire que t'avais pas compris la vanne ?

Mévatlavé Kraspeck !

Spoiler:
 

En plus c'est "Octet, ou la démission du forgeron" du réalisateur Ouzbeck, Mirzofski Ibikslivak, à qui on doit aussi le très très émouvant... Pardon ! D'accord. Voilà, on me signale que le reportage, décidément, n'est pas tout à fait prêt alors, eh bien, je vous propose de rester, de rester, j'en bafouille, dans cette bien belle ville de Cannes avec le deuxième meurtre d'un projectionniste assassiné à la faucille et au marteau alors qu'il projetait un film d'horreur " Red is dead ". L'attachée de presse a été entendue par le commissaire Bialles, elle déclare ne rien savoir sur cette affaire, mais engage les gens à aller voir le film, un reportage de... Ah, on me fait signe que non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: L’art cinématographique, son histoire et ses moyens ...   Mer 13 Fév - 11:43

Du nouveau pour nos amis d'Outre-Quiévrain qui aiment la batavia! Wink

PS: Bon c'est vrai j'ai commis des erreurs mais j'ai écrit ça comme ça vite fait je suis pas full-time job.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/matthieureynaert
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’art cinématographique, son histoire et ses moyens ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’art cinématographique, son histoire et ses moyens ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dodeskaden - zone cinématographique temporaire
» Demande de participation à une enquête cinématographique
» Votre adaptation cinématographique de Jane Eyre préférée ?
» Langage Cinématographique
» Quelle est votre adaptation cinématographique favorite ? Votre classement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elicit 2006-2007 :: Open Forum-
Sauter vers: